31 chemin de Saint Pol
BP 70415
73104 Aix-les-Bains France

© 2019 by Carnet d'Art

Il vit

Il vit

 

Par Antoine Guillot.

 

Résumé.

 

Fermer les yeux pour ne jamais revenir.
Devoir dire et faire avant qu’il ne soit trop tard.
Cracher à la figure de ce monde tout le mépris que lui porte sa génération.
Combattre ces paradoxes.
Garder cet équilibre oscillant entre vie et mort.
Ne pas sombrer, surtout, ne pas sombrer.
Sentir ce venin que le corps suppure.
S’envoler vers cette mort spectaculaire…

 

Il vit l’amour fou d’un romantique contemporain, jeté dans l’arène pour sa dernière heure de condamné.

  • Antoine Guillot

    Antoine Guillot est metteur en scène, auteur, comédien et Directeur Artistique de La Compagnie Caravelle.

    Après avoir intégré le Conservatoire d’Art Dramatique de Grenoble et suivi des études de philosophie en parallèle, il est admis au Conservatoire Royal de Liège qui abrite l’École Supérieure d’Acteurs de Cinéma et de Théâtre – ESACT.

    Il crée Paradis Perdu (2008), son premier spectacle professionnel solo, dont il est auteur, metteur en scène et qui est, encore aujourd’hui, joué dans des lieux décentralisés. En 2011, il travaille sur L’empereur de la perte et mène en parallèle différentes performances et lectures. Durant cette période, il est également Directeur artistique du Festival du livre jeunesse d’Aix-les-Bains qui lui ont permis de développer les processus pédagogiques qui sont depuis fortement ancrées dans la démarche de La Compagnie Caravelle. En 2012 il crée la société Amistad Prod, maison mère du média Carnet d’Art. En 2013 il coécrit un roman avec Killian Salomon, Les Sublimes. En 2015, il traduit Le songe d’une nuit d’été qu’il adapte avec un groupe d’amateurs. Depuis 2017 il mène des projets pédagogiques autour de son travail sur les mythiques figures de Camille Claudel et Auguste Rodin. Il travaille avec l’Alliance française de Sainte Lucie (Caraïbes), autour d’une création sur la révolution française dans les Antilles. Il travaille avec Antoine Formica et Magdalena Galindo sur la création de Claudel – Rodin (titre provisoire). Il part en Algérie pour collaborer à l’écriture du scénario du prochain film de Damien Ounouri avec Adila Bendimerad. En résidence aux Ateliers Sauvages d’Alger il travaille à l’écriture d’une première version de Guillotine, performance seul en scène. Par la suite, Guillotine a été accueilli en résidence à Bonlieu Scène nationale Annecy durant la saison 2018/2019 ; la production de ce spectacle est en cours pour les mois à venir. Cette même saison, il recrée Paradis Perdu : un spectacle qui est en diffusion en 2019/2020.

    Il associe dans ses projets une envie de promouvoir l’action culturelle et les démarches artistiques au plus grand nombre afin de positionner la culture au centre des préoccupations de construction de la société.

10,00 €Prix